© Photo Emmanuel Mendes Dos Santos / coastphoto.com | Lost Lake Passive House (Whistler, Colombie-Britannique)

5 maisons canadiennes à l’épreuve de l’hiver

S’il y a une chose pour laquelle le Canada est plus célèbre que son sirop d’érable, ce sont les hivers rigoureux qui refroidissent le pays d’un océan à l’autre. Toutes les maisons construites au Canada sont faites en sachant qu’elles doivent pouvoir résister à la fois au froid de l’hiver et à la chaleur de l’été. La construction d’une maison au Canada est un défi unique qui est souvent surmonté en s’assurant que la maison est isolée au-delà des normes définies dans le Code national du bâtiment du Canada. Lisez ce qui suit et laissez-vous inspirer par ces maisons canadiennes et par la manière dont les propriétaires ont décidé d’affronter le froid de l’hiver!

1. Saskatchewan Conservation House (Régina, Saskatchewan)

Construite en 1977, la Saskatchewan Conservation House était une pionnière de l’époque en matière de maisons écoénergétiques et elle demeure tout aussi efficace presque 40 ans plus tard. À l’époque, le gouvernement de la Saskatchewan avait demandé au Saskatchewan Research Council de concevoir et de construire une maison solaire adaptée au climat de la Saskatchewan (Dodge & Thompson, 2016). Harold Orr était chargé de concevoir un bâtiment qui pourrait résister à la hausse vertigineuse des coûts énergétiques et de créer une maison standard qui nécessiterait le moins d’énergie possible du réseau. Après avoir considérablement augmenté l’isolation avec des murs R40 et un plafond R60, il ne restait plus qu’à réduire les fuites d’air qui devaient passer le test d’infiltrométrie, maintenant une exigence pour les maisons passives.

La Saskatchewan Conservation House est l’une des premières maisons dont l’air frais est fourni par un ventilateur-récupérateur de chaleur. Harold Orr construit toujours des maisons écoénergétiques en Saskatchewan à ce jour et continue de changer la façon dont les gens isolent leur maison (Reynolds, 2013).

 

2. Hunter House (Peterborough, Ontario)

D’abord imaginée par Paul Dowsett, le directeur de Sustainable TO Architecture + Building, la Hunter House est une maison de 2 500 pieds carrés isolée principalement avec des balles de paille et du plâtre à base d’argile. Le client, Glen Hunter, affirme que son « environnementalisme est imprégné… d’une forme plus moderne d’autosuffisance; le retour à la terre avec tous les avantages de la technologie moderne » (Hunter, 2016). Il a créé un site Web entier consacré à la construction et à la méthodologie mises à contribution dans sa maison de rêve, qui n’est pas reliée au réseau électrique, dans l’espoir d’enseigner aux autres à quel point il est faisable de concevoir une maison écologique.

Les sources de chaleur sur lesquelles compte cette maison sont principalement le soleil, un poêle à bois et un système de chauffage par rayonnement installés dans les planchers. Le soleil entre par les fenêtres vitrées de 50 pieds du côté sud et fourni suffisamment de chaleur en hiver en réchauffant les planchers de béton. Cette maison est une source d’inspiration pour ceux qui sont soucieux de l’environnement et qui sont à la recherche de moyens novateurs d’économiser sur les coûts énergétiques. On ne peut qu’admirer le travail et le dévouement que Glen Hunter a investi dans sa demeure idéaliste. Il est possible d’en apprendre davantage sur son blogue personnel qui décrit l’ensemble du processus. (Mays, 2015).

 

3. Naugler House (Douglas, Nouveau-Brunswick)

La Naugler House, conçue par Win et Tim Naugler, est la première maison passive au Nouveau-Brunswick et sa facture de chauffage de 2012 a coûté 77 $ à ses propriétaires pour l’hiver plutôt froid dans la province. En tant que propriétaires, ils sont très satisfaits de l’espace de vie agréable et spacieux (Naugler & Naugler, 2013). Tim et Win visent à répandre l’idée qu’une maison à haute performance énergétique a des retombées importantes qui vont au-delà d’économies sur les factures de chauffage au Canada atlantique. La qualité de l’air intérieur est excellente, le silence à l’intérieur de la maison est impeccable et la maison est étanche, ce qui garantit qu’il n’y a aucune fuite de chaleur dans toute la maison. De plus, des sources et des matériaux locaux ont été utilisés autant que possible pour minimiser leur impact sur l’environnement. Inutile de dire que leur rêve de construire une maison servant d’exemple pour toutes les futures maisons de la côte est du Canada a été réalisé.

 

4. La maison passive de Lost Lake (Whistler, Colombie-Britannique)

Le premier bâtiment enregistré comme maison passive au Canada a été construit à l’origine pour les Jeux olympiques d’hiver de 2010 comme domicile pour l’équipe autrichienne. Ce projet est le fruit de la collaboration entre cinq entreprises privées autrichiennes, formant le Austrian Passive House Group qui visait à mettre en valeur l’engagement de l’Autriche envers la durabilité et l’environnement. Après les Jeux olympiques d’hiver de 2010, l’Austria Haus a été offerte à la Municipalité de villégiature de Whistler afin d’être un centre d’éducation sur les maisons passives et un espace de rangement récréatif, en plus d’être un espace fonctionnel (Durfeld Constructors, 2016).

La maison utilise 4 kWh par pied carré par année, comparativement à la maison canadienne moyenne qui utilise 400 kWh par pied carré par année. Tous les matériaux ont été expédiés d’Autriche dans huit grands conteneurs, rendant ce projet un peu moins durable que souhaité. Cependant, l’objectif était de mettre en valeur les bâtiments à haut rendement énergétique et cet objectif a été incontestablement atteint puisque des maisons passives continuent d’être construites partout au Canada (Mitsui, 2010).

 

5. New Edinburgh Residence (Ottawa, Ontario)

Cette maison modulaire, située dans le quartier New Edinburgh d’Ottawa, a été construite par Chris Stratka qui rêvait d’être propriétaire d’une maison très bien isolée. Il a décidé qu’il était préférable de choisir une maison modulaire en raison de la protection contre les éléments durant la construction, la réduction des déchets produits et la diminution de la perturbation des quartiers locaux. La maison, sans les finitions, a été construite en seulement trois semaines en utilisant uniquement des produits nord-américains afin de démontrer que l’Amérique du Nord a effectivement la technologie et les ressources nécessaires pour construire des maisons très bien isolées qui ont à l’origine été inventées en Europe. Chris a également insisté sur le fait qu’il ne voulait pas qu’une canalisation de gaz soit reliée à la maison, car il souhaitait compter sur l’électricité pour la cuisine et le chauffage puisque le gaz n’est pas entièrement brûlé et n’est pas idéal pour une bonne qualité de l’air intérieur. Il croit également que devenir dépendant du gaz signifie qu’il ne sera jamais possible de convertir une maison vers une alimentation en énergie renouvelable à 100 % (Rust, 2011).


Harold Orr, de la Saskatchewan House, a déjà comparé une cafetière et une bouteille isotherme à une maison bien isolée en expliquant qu’une « cafetière met de la chaleur dans [un pot] et garde le café chaud tant que vous payez la facture, mais quand vous remplissez la bouteille isotherme, le café reste chaud pendant une longue période de temps » (Dodge & Thompson, 2016). En d’autres mots, la maison passive est la norme que tous les constructeurs de maisons canadiens devraient viser. En raison de leurs hivers parmi les plus froids au monde, les Canadiens devraient s’efforcer de rendre leurs maisons aussi étanches et isolées que possible afin de réduire leur empreinte écologique et d’économiser sur leurs factures énergétiques qui ne cessent d’augmenter.

Lors de la construction d’une maison à partir de zéro, l’amélioration de l’isolation est l’une des meilleures choses dans lesquelles vous pouvez investir à long terme. Quiconque a vécu dans une maison bien isolée vous dira qu’il n’est pas question de retourner à une maison traditionnelle. Les maisons BONE Structure sont parmi les maisons modernes qui utilisent un isolant de polyuréthane giclé qui rend la maison étanche et qui peut vous faire économiser jusqu’à 90 % sur vos coûts énergétiques de chauffage et de climatisation. Un membre de l’équipe de BONE Structure serait plus qu’heureux de vous aider à concrétiser dès aujourd’hui votre maison bien isolée et à l’épreuve de l’hiver!

Références

Cross Country Connection. (2016). Lost Lake PassivHaus.
Extrait de Cross Country Connection: http://www.crosscountryconnection.ca/lost-lake/passivhaus/

Dodge, D., & Thompson, D. (2016, March 14). Harold Orr, a pioneer of the passive house movement, witnesses the first certified home in Saskatchewan, 39 years later.
Extrait de Green Energy Futures: http://www.greenenergyfutures.ca/episode/saskatchewans-first-certified-passive-house

Durfeld Constructors. (2016). Austrian Olympic Passive House.
Extrait de Durfeld Constructors: http://www.durfeldlogconstruction.com/our-work/passive/austrian-olympic-passive-house

Hunter, G. (2016). The Straw House Blog.
Extrait de The Straw House Blog: http://www.glenhunter.ca/

Mays, J. B. (2015). In the age of ‘smart’ homes, sometimes dumb is best.
Extrait de The Globe and Mail: http://www.theglobeandmail.com/life/home-and-garden/architecture/in-the-age-of-smart-homes-sometimes-dumb-is-best/article22573251/

Mitsui, E. (2010, February 19). The ‘greenest house’ at the Games.
Extrait de CBC News: http://www.cbc.ca/news/canada/the-greenest-house-at-the-games-1.912894

Naugler, T., & Naugler, W. (2013). New Brunswick’s Most Energy-Efficient Home.
Extrait de Eco Home: http://www.ecohome.net/news/latest/new-brunswick-s-energy-efficient-home

Reynolds, M. (2013, October 15). Saskatchewan: The birthplace of high performance buiildings and passive solar home design.
Extrait de Eco Home: http://www.ecohome.net/news/latest/saskatchewan-birthplace-high-performance-buildings-passive-solar-home-design

Rust, C. (2011, March 8). A Tour of the First « Passive House Certified » Residence in Canada.
Extrait de BEC Green: http://becgreen.ca/2011/03/a-tour-of-the-first-passive-house-certified-house-in-canada/